Comment se prendre une énorme claque visuelle en randonnant vers Los Cuernos dans le Parc National Torres del Paine.

J’ai cherché mais je n’ai pas réussi à faire un titre plus long. Bref, le parc national Torres del Paine, c’est aussi de toutes petites randonnées qui vous permettent d’atteindre des merveilles naturelles. Pas besoin dans certains cas de suer pendant des heures pour avoir l’impression d’entrevoir un bout de Paradis.

Cette randonnée menant vers « Salto Grande » pour ensuite atteindre le point de vue vous permettant d’admirer « Los Cuernos » tient toutes ses promesses. En parcourant ces sentiers, j’ai eu l’impression de parcourir un Paradis terrestre, avec des paysages grandioses et irréelles.

Los Cuernos
Il est bien plus facile de méditer devant ce paysage que derrière un tableur Excel…En admettant que je médite sur cette photo…Je méditais surtout sur le « comment ne pas me casser la gueule avec tout ce vent »

Parfois l’imprévu a du bon

La randonnée en elle-même est très simple et ne représente aucune difficulté technique.  Pour l’anecdote, nous devions faire le jour-même un randonnée beaucoup plus longue, l’idée de base était de prendre le catamaran, au départ de Pudeto et de rejoindre le refugio Pehoé. De là, nous comptions faire une randonnée de 7h aller-retour nous menant jusqu’au refugio Grey. C’était le plan A, refoulés car trop de monde, on se serait cru un jour de Black Friday devant un magasin Apple, nous avons du faire face à ce contre-temps et changer tous les plans. Si je peux vous donner un conseil à la con (en même temps, si vous me lisez c’est que vous en désirez peut-être un ou deux (et pas forcément à la con 🙂 ): prenez votre temps! Surtout si vous partez à la découverte de Torres del Paine, la patience est de mise.

Salto Grande
Salto Grande

Pudeto – Paradis en 8km, c’est parti!

Ce changement de programme nous a cependant permis de découvrir cette superbe randonnée (pour vous dire, elle n’était même pas au programme quand on réfléchissait à notre parcours dans le Parc National…ça aurait été dommage de louper ça!) La randonnée commence du parking situé non loin de Salto Grande. Si vous venez en bus, celui-ci vous déchargera à Pudeto, de là, quand vous avez le « chalet »/ »bar » derrière vous, vous pouvez aller vers la gauche. Une belle et grande montée vous y attend, allez, vous n’êtes quand même pas venus jusqu’ici juste pour boire des cocktails, si ? Et là, devant vos yeux ébahis, se dresse: un parking! Mais pas n’importe quel parking, le genre a avoir une vue 4 étoiles! Et je ne suis absolument pas ironique quand je vous dis cela! De ce parking, vous êtes seulement à une quinzaine de minutes de marche de Salto Grande, il s’agit d’une cascade issue de l’écoulement du Lac Nordernskjöld (oui, j’ai cru halluciné aussi quand j’ai vu le nom, on se serait cru en Norvège!) En fait, j’aurais plutôt du dire Suède car ce Lac porte tout simplement le nom de celui qui l’a découvert au début du XXe siècle: Otto Nordenskiold (suédois, jusqu’aux dernières nouvelles 🙂 )

torres 12 (1 sur 1).jpg

De Salto Grande à Los Cuernos

De Salto Grande, il vous restera plus ou moins 3,5 km pour atteindre le Mirador Cuernos qui donne sur les Cuernos del Paine (ce parc est très diverfisé, il n’y a pas que les Torres 🙂 ). On dit souvent que ce n’est pas la destination qui compte mais plutôt le voyage pour y arriver, c’est on ne peut plus vrai pour cette balade.  Vous savez, si vous me suivez depuis un petit temps, que je suis en général pleine d’emphase pour les paysages que je décris. C’est ainsi, c’est ma nature, je suis toujours méga emballée. Mais là, les paysages…c’était irréel! Des shots de sucre et de cocaïne à intervalles très réguliers, la crème de la crème, le petit Jésus en culotte de velours et quelques orgasmes visuels (oui c’est possible)… J’ai adoré! Halluciné! Je n’arrêtais  pas de me répéter « Oh mon Dieu c’est beau! Oh mon Dieu c’est magnifique! Oh mon Dieu que la vie est belle et la nature bien faite » et en regardant parfois l’un ou l’autre randonneur (plutôt rare sur cette balade donc on y est plus attentif), je voyais qu’ils étaient dans le même état second. On aurait dit que la ligue des optimistes anonymes s’était réunie à cet endroit! Faites attention si vous trouvez déjà que la vie est merveilleuse, en parcourant le sentier, vous risquez d’avoir un court-circuit au cerveau, de vous foutre à poil et de commencer à courir partout pour vous rouler dans les lichens… Je vous rassure cher lecteur, ce n’est pas basé sur mon vécu, il faisait beaucoup trop froid que pour se mettre à poil!

Los Cuernos
Los Cuernos

Là, vous vous dites certainement que j’ai encore pété un boulon…C’est vrai, je m’en excuse chers lecteurs. Voici un petit résumé pour me faire pardonner:

Randonnée Salto Grande – Los Cuernos

  • Départ parking Pudeto
  • 8 km Aller-Retour
  • Très bien balisé (en même temps, il n’y a qu’un chemin possible…)
  • Niveau facile
  • Attention au vent qui peut parfois être assez fort (le genre qui vous fait reculer d’1m ou 2…)
  • Prenez tout l’équipement nécessaire pour une randonnée en montagne, le temps est très très changeant!
  • A Puerto Natales, vous pouvez prendre un ticket A/R pour aller jusqu’au Parc National. Si le premier jour vous décidez de descendre à Laguna Amaraga (1ère entrée du parc) et que vous décidez le lendemain de reprendre le bus pour aller jusque Pudeto, vous ne devez pas reprendre un ticket, en effet, votre ticket A/R pris à Puerto Natales vous donner droit à un genre de forfait vous permettant de rejoindre les autres entrées du parc. Seule condition: devoir reprendre la même compagnie de bus (mais cela ne représente pas vraiment un problème étant donné  que les différentes compagnies arrivent toutes plus ou moins en même temps)
Los Cuernos
Los Cuernos

 

 

 

 

Publié par

Passionée de voyages et amoureuse de notre planète, curieuse de nature et adepte de découvertes. Grande bavarde qui aime aborder une multitude de sujets. J'aime écrire sur tout ce qui m'entoure et vous donner des envies de voyage et des informations, je l'éspère, utiles.

4 commentaires sur « Comment se prendre une énorme claque visuelle en randonnant vers Los Cuernos dans le Parc National Torres del Paine. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s