Cueillons dès aujourd’hui les roses de la vie

Une nouvelle fois, je reviens après quelques semaines d’absence, j’espère que cela ne deviendra pas une habitude. Il y a quelques semaines, j’ai perdu une des personnes les plus importantes de ma vie. Elle était ma plus grande inspiration. Née en 1926, dans un monde qui changeait et évoluait, elle a réussi à s’imposer dans un monde dirigé par les hommes. Elle a occupé une place importante au sein d’une banque et même si, à l’heure actuelle, cette place peut paraître tout à fait normal, il s’agissait d’un exploit pour l’époque. C’est également la personne qui m’a le plus donné envie de voyager. Quand j’étais petite, elle me montrait des photos de ses voyages, elle n’a jamais quitté l’Europe mais pour l’époque, la Grèce ou la Croatie représentaient de grandes aventures avant de pouvoir les atteindre. Elle me racontait ses anecdotes de voyage et me faisait rêver en me racontant ses différentes aventures, un hôtel situé non loin d’un port qui faisait hôtel de passe le jour et hôtel tout court la nuit, un romain qui l’avait embarquée et lui avait montré la beauté de Rome la nuit, elle me racontait toujours qu’il lui avait fait regarder au travers d’une serrure et qu’elle avait vu Saint-Pierre. Elle racontait ça avec tellement d’émotions, à chaque fois, ses yeux pétillaient. Je trouve qu’il n’y a rien de plus beau qu’une personne âgée avec le regard brillant et pétillant. C’était en quelque sorte l’aveu qu’elle aimait beaucoup la vie et qu’elle avait apprécié profondément tous ces moments. Elle adorait aller se ressourcer en montagne et à 90 ans, m’empruntait encore mes bâtons de marche, elle ne faisait pas des kilomètres et des kilomètres mais elle désirait emprunter tous les sentiers, même pour quelques mètres. Il y a encore une multitude d’anecdotes qu’elle ne m’a certainement pas racontées et que je ne saurais jamais, une part de mystère sera toujours autour d’elle. Il me reste ses albums photos, remplis de ses souvenirs, sa vieille encyclopédie sur les merveilles du monde, le goût du voyage qu’elle m’a transmis et m’inspirer de son ouverture sur le monde et sur les gens, de sa volonté à toute épreuve et de son envie de profiter de la vie.

Au moment de son décès, deux choses me sont venues en tête ; la chanson « I’m singing in the rain » et l’expression « Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie ». Je n’arrive pas à les enlever et j’y pense, naturellement, tous les jours. Je suis certaine que d’une certaine manière, il s’agissait de ses derniers conseils. J’étais triste, mais en paix car je sentais qu’elle l’était. Sa vie était inspirante, ses conseils précieux et sa mort m’aura fait prendre conscience qu’il ne s’agit que d’une étape, que la vie terrestre est beaucoup trop courte et qu’il faut en profiter un maximum.

Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie

Publié par

Passionée de voyages et amoureuse de notre planète, curieuse de nature et adepte de découvertes. Grande bavarde qui aime aborder une multitude de sujets. J'aime écrire sur tout ce qui m'entoure et vous donner des envies de voyage et des informations, je l'éspère, utiles.

6 commentaires sur « Cueillons dès aujourd’hui les roses de la vie »

  1. C’est un bien bel hommage, et surtout le plus bel hommage, d’après moi, c’est de continuer à faire vivre certaines de ses aspirations et valeurs au travers des tiennes, ça me laisse l’impression qu’un bout d’elle continuera encore à voyager pour quelques décennies 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s