Trois jours de trek dans le Parc national du Rondane en Norvège.

Vous recherchez de l’aventure et du dépaysement? Vous aimeriez tester la grande aventure du trek sur plusieurs jours? Vous voulez voir des paysages époustouflants et extraordinaires?

Alors le parc national du Rondane est fait pour vous! D’une superficie totale de 963 km², il est impossible de s’y ennuyer! Le parc contient un nombre élevé de pics supérieurs à 2000m et abrite une importante colonie de rennes…pour ma part, je n’ai vu que des moutons mais c’est tout aussi sympathique, surtout lorsque ceux-ci décident de tenir un conseil autour de votre tente… Sa particularité (au Rondane pas au conseil de moutons…) vient du fait qu’il est composé de grands plateaux et que son climat est presque aride, cet endroit vous fera peut-être penser à la Mongolie… si pas, ce n’est pas grave, libre à vous de penser ce que vous voulez.

Avec monsieur Voyage & Papotage, nous avons décidé de passer 3 jours, durant le mois d’août, dans ce super parc. Lui, aurait préféré passer plus de jours, pour ma part, ces 3 jours m’ont semblé suffisants, surtout pour un premier trek…

15126267_10210264151174209_1174818498_o

1er jour: 1 kilomètre à pied, ça use, ça use…

Parking de Spranget – Refuge de Bjornhollia

+/- 16km

Pas beaucoup de dénivelé +/- 200m

15127314_10210264143174009_649466206_o

Cette première journée s’est résumée à une belle grande balade. Surtout pour les quatre premiers kilomètres menant vers le refuge de Rondvassbu, moyennant 21 Nok, ceux-ci pourraient même se faire en vélo. Pas de difficulté majeure, la pierre est un peu glissante par endroit mais cela reste très occasionnel. Les paysages sont époustouflants et la sensation d’être seul au monde est très plaisante, même si on rencontre parfois quelques personnes…

Nous avons campé au refuge de Bjornhollia, celui-ci est situé non loin d’une route donc accessible en voiture, cela pourrait peut-être casser un peu votre trip à la « into the wild ». La salle commune est super cosy et c’est un véritable plaisir de s’y retrouver après une journée de marche.

Le terrain pour le camping n’est pas forcément extraordinaire, d’ailleurs, si vous ne voulez pas absolument prendre une douche, je vous conseille plutôt de continuer un peu plus loin et de planter votre tente où bon vous semblera.

2e jour: cap vers l’aventure!

Refuge de Bjornhollia – vers le refuge Doralsetter en passant par le Hogronden (2114m)

+/- 20 km

Dénivelé: un peu plus de 1000m

15101992_10210264145054056_1389148821_o

Après une nuit de camping assez fraîche ( pour ne pas dire glaciale, n’hésitez pas à prendre un petit bonnet avec vous et des vêtements très chaud), nous sommes partis très tôt car la route allait être longue pour cette seconde journée. Au programme 20km de balade et plus de 1000m de dénivelé en passant par le sommet du Hogronden. Le mot aventure prend tout son sens pour cette balade, du refuge Bjornhollia au sommet du Hogronden la route est bien tracée et pas encore trop compliquée, les derniers mètres pour atteindre le sommet sont plus difficiles mais vos efforts sont vite récompensés avec une magnifique vue à 360 sur le Rondane. Une fois remis de vos émotion et en continuant le chemin vers le refuge Doralsetter, le chemin se fait plus vertigineux (je me demande si le lac en contrebas n’accentue pas justement l’effet de vertige) mais aussi casse-gueule…Différents éboulis ont rendu ce chemin assez compliqué et plein de surprises… Mais c’est bien les surprises, non?  Que cela ne refroidisse pas vos ardeurs, ce passage est court et le reste du chemin est très facile. Cependant, nous étions tellement fatigués que nous n’avons pas eu le courage d’aller jusqu’au refuge suivant, nous avons donc fait du camping sauvage pour la seconde nuit et c’était…parfait! (Même avec les moutons et leurs conciliabules…:) )

15064012_10210264145614070_7168768_o

15126261_10210264146894102_256039581_o
Le Hogronden…ça c’est du sommet! 🙂

 

 3e jour: Même pas courbaturés! En route pour la dernière journée de marche…

Marche vers le refuge Rondvassbu

+/- 10 ou 14 km (si vous prenez le bateau pour retourner au refuge, comptez 10 km, sinon 14km avec un joli dénivelé)

+/- 200 m de dénivelé avec l’option bateau

+/- 500 m de dénivelé sans l’option bateau

15127522_10210264149454166_548448734_o
Notre campement, au beau milieu du Rondane

Le réveil s’est fait tout en douceur, cette dernière journée s’annonçait beaucoup plus tranquille, le temps de prendre un bon petit déjeuner dans un décor digne d’une carte postale et de ne plus penser à…rien.

Ensuite, il était temps de sortir de nos rêveries pour nous remettre en route et découvrir d’autres paysages extraordinaires…

Pour cette dernière partie, il n’y a pas beaucoup de dénivelé, sauf si vous ne prenez pas l’option bateau. Concernant celui-ci, je ne saurais que trop vous recommander de prendre vos renseignements au refuge Rondvassbu avant de commencer votre randonnée.Cela vous évitera de devoir patienter sous le vent (avec votre cerveau qui vous chante justement cette magnifique chanson de Garou et Céline en boucle) pendant 2h… (Je ne sais pas ce qui était le plus pénible finalement…mais je crois que les deux canadiens remportent la victoire… )

Au regard du paragraphe précédent, je remarque que je suis encore partie en cacahuète, recentrons-nous donc pour terminer convenablement cet article. Les deux options sont donc possibles, les deux comprennent des paysages tout aussi éblouissant, à vous de choisir ce qui vous convient pour terminer en beauté votre trek…

15102329_10210264151534218_512624924_o
Parc National du Rondane

D’un point de vue pratique :

Quelques liens utiles pour préparer votre trek…

Carte avec les différents chemins de randonnées, refuges,…

The Norwegian trekking association

Carte reprenant notre itinéraire :

1.PNG

 

 

Publié par

Passionée de voyages et amoureuse de notre planète, curieuse de nature et adepte de découvertes. Grande bavarde qui aime aborder une multitude de sujets. J'aime écrire sur tout ce qui m'entoure et vous donner des envies de voyage et des informations, je l'éspère, utiles.

6 commentaires sur « Trois jours de trek dans le Parc national du Rondane en Norvège. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s