Conseils pratiques pour ne pas te faire « trolltunger » au Trolltunga en Norvège.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, le Trolltunga fait clairement partie de ces endroits à voir une fois dans sa vie! Sa photo illustre très souvent une quantité d’articles vantant la beauté de la Norvège et je suis certaine qu’il a déjà fait rêver de nombreux voyageurs… Pour que le rêve devienne réalité, voici un petit tour d’horizon…

Le Trolltunga ou littéralement « langue du troll » se situe dans l’ouest de la Norvège à quelques kilomètres de la ville d’Odda. Il s’agit d’un rocher, lequel, comme son nom l’indique a une forme de langue. Haut de +/- 600m il domine les vallées de la région de l’Hardangervidda et est lui même entouré par des sommets culminant à plus de 1500m d’altitude…

img_9334
Trolltunga

 

Il s’agit d’un endroit quasi irréel, cependant le nombre de personnes désirant faire cette randonnée vous permettra de constater que oui, c’est irréel mais que vous êtes quand même toujours sur notre bonne vieille planète bleue…Surtout si comme des centaines d’autres personnes, vous attendez une journée ensoleillée pour vous lancer dans l’aventure et ésperer avoir une vue magnifique…

Quelques petits conseils pour ne pas vous faire « trolltunger »…

Trolltunger: verbe transitif : « se faire trolltunger ». syn: « être au bout de sa vie » . Action de faire le Trolltunga sans préparation mentale et physique, de cela résulte une très forte fatigue physique et mentale pouvant être accompagnée par une tendance à la misanthropie si l’ascension est effectuée en période d’affluence.

img_9333

1) Quand faire le Trolltunga?

15 juin – 15 septembre: vous pouvez faire la randonnée sans être accompagné

19 mars – 15 juin / 15 septembre – 15 octobre: vous devez être accompagné d’un guide

Le reste du temps? Vous oubliez! Sauf si vous êtes accompagnés par Chuck Norris ou que vous n’avez pas peur de mourir…

2) Comment s’y rendre?

50

Au départ d’Odda, vous pouvez prendre la direction de Tyssedal et bifurquer à droite pour commencer une route sinueuse de montagne. L’indication de la direction à prendre n’est pas des plus claire, soyez donc attentifs! Une fois arrivés sur place, vous pouvez laisser votre voiture sur le parking au départ de la randonnée (comptez 100 Kr (+/- 11 euros) pour 12h). Si comme nous, vous attendez d’avoir du soleil pour faire la randonnée, il y aura du monde! Et forcément les places deviendront assez rares sur le parking. Un conseil: partez tôt! Une autre solution est de commencer la randonnée la veille, vous prenez votre matériel pour pouvoir dormir dans la montagne et c’est parti! Vous aurez la garantie d’être dans les premiers arrivés, et donc de ne pas devoir faire une file de 2km pour avoir votre photo souvenir, mais ce serait également l’occasion de vous réveiller dans un endroit féerique… Je pense que vous pouvez également prendre un bus au départ de Odda mais je n’ai malheureusement pas plus d’informations à vous communiquer sur ce sujet.

7

 3) Est-ce difficile?

D’après d’autres blogueurs, même durant la belle saison, il est possible qu’il y ait encore de la neige sur les sentiers. Vous pouvez utiliser ce site pour connaître l’enneigement (et Google translate) pour préparer au mieux votre randonnée. Celle-ci est très longue, 11km pour vous rendre jusqu’au Trolltunga et 11 km par le même chemin pour le retour. Comptez donc plus ou moins 8h de marche pour une personne en forme…  Nous avons pris le chemin de randonnée (oui parce que manifestement il y a un escalier aussi mais je ne m’en suis même pas aperçue, je pense qu’il était fermé car trop glissant) pour les +/- 2 premiers kilomètres et je peux vous dire que…ça grimpe! Ca grimpe même plutôt sec! La pluie des derniers jours n’avait pas arrangé les choses et rendait même les choses un peu (quel euphémisme!) glissante. Après cette montée intense vous avez un peu moins d’1km de « repos » (la bonne blague!) avant de réattaquer une autre montée (un peu moins dingue que la précédente). Félicitations, après 4km, vous avez déjà fait +/-800m de dénivelé positif! 😀 Il vous reste donc 7 km pour atteindre la langue du Troll et heureusement ceux-là se font quasi à plat! Après, vous devrez faire 11km pour le retour, je les appréhendais mais finalement ils se sont fait plutôt facilement! Je ne peux que vous conseiller de prendre vos bâtons de marche, vous allez les aimer d’un amour inconditionnel durant cette randonnée! 🙂

6

4) Itinéraire

L’itinéraire est plutôt simple et même assez bien balisé. Il y a très peu de chances que vous vous perdiez… et je sais de quoi je parle, j’ai une forte tendance à me perdre en montagne…heureusement, toujours sans gravité!

 

5

5) Derniers conseils

  • Si c’était à refaire, je prendrais tout le matériel nécessaire pour camper en montagne la veille et arriver le plus tôt possible au Trolltunga. Devoir rester dans une file en montagne pour avoir une magnifique photo m’a donné l’impression d’être à Disneyland…(même si au final, la photo vaut vraiment le coup!)
  • Prenez vos bâtons de marche! Vraiment! Vos genoux vous diront merci!
  • Prendre de l’eau et de la nourriture en suffisance
  • Une polar, un k-way et même des gants et un bonnet si vous êtes vraiment frileux, en Norvège, comme partout ailleurs en montagne, le temps peut très vite changer.
  • Si vous commencez le Trolltunga, vous devez le terminer. L’abandon n’est pas du tout une solution possible. Si vous êtes fatigué, soufflez un peu et continuez!
  • Profitez, le Trolltunga n’est pas une fin en soi, le paysage environnant est tout simplement sublime.
  • Si vous utilisez le routard, celui-ci indique que vous pouvez camper juste à côté du parking, oubliez, ce n’est plus d’actualité.
  • Si vous prévoyez de faire la randonnée un jour de grand soleil, il est possible que les campings d’Odda soient pris d’assaut…mais rassurez-vous, on vous trouvera toujours 1 petit m² où installer votre tente… n’oubliez pas que le camping sauvage reste toujours une possibilité 🙂

4

 

 

 

Publié par

Passionée de voyages et amoureuse de notre planète, curieuse de nature et adepte de découvertes. Grande bavarde qui aime aborder une multitude de sujets. J'aime écrire sur tout ce qui m'entoure et vous donner des envies de voyage et des informations, je l'éspère, utiles.

12 thoughts on “Conseils pratiques pour ne pas te faire « trolltunger » au Trolltunga en Norvège.

  1. Bonjour Caroline,

    Merci pour toutes les infos. Avec un groupe d’amies, on envisage de faire cette randonnée au mois de mai, sais-tu comment nous devons nous y prendre pour avoir un guide ?

    Merci d’avance, j’ai encore plus envie d’y aller même si tout le monde s’accorde à dire que c’est une des randonnées les plus physiques !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Claire,
      Effectivement, j’avais lu qu’en Mai, il était préférable de faire l’ascension accompagné d’un guide. Sur ce site http://trolltunga-active.com/ , il y a quelques propositions de randonnée vers la célèbre langue de Troll. Classiques ou un peu plus sportives, j’éspère que vous trouverez votre bonheur avec tes amies :). Dans tous les cas, l’office de tourisme de Odda devrait pouvoir répondre à toutes tes questions http://en.hardangerfjord.com/odda.
      La randonnée est très physique mais totalement réalisable et puis ; quelle vue de là haut! Cela vous fera un très bon souvenir! 🙂
      N’hésite pas, si tu as d’autres questions 🙂

      J'aime

  2. Quelle aventure !
    Trolltunga en août 2015, difficile, sans préparation physique ni quelconque autre préparation d’ailleurs, fort heureusement arrivée en haut, le refuge était ouvert et nous avons pu y dormir durant la nuit, avant un réveil courbaturé et une descente…en souffrance.
    Puis rebelote en août 2016, cette fois je m’étais préparée physiquement et ce fût tellement magique…tente plantée la haut et plus beau réveil de toute ma vie…
    Seul hic : l’attente pour aller sur la langue du troll.
    Mais peu importe, c’est une ascension inoubliable, à couper le souffle (dans tous les sens du terme)!

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis d’accord avec toi, c’est une ascencion incroyable à couper le souffle dans tous les sens du terme. Je me souviens que durant la grimpette, certaines personnes avaient l’air tellement bien préparées qu’elles couraient…ça m’a bluffée alors que j’étais là à encourager intérieurement mes poumons et mes mollets pour qu’ils tiennent le coup jusqu’à la célèbre langue. J’imagine, le réveil a du être incroyable lors de la deuxième ascencion, j’aimerais le refaire un jour et je choisirai clairement cette option! Merci pour ton retour d’aventure et je te souhaite beaucoup d’autres découvertes.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s