Voyage en Italie : la dolce vita garantie !

Carnet de route : Venise : 2 jours -> La Toscane et Florence : 3 à 4 jours -> les Cinque Terres: 3 jours -> Dolomites: 4 jours.

Italie 1

Il se dégage de l’Italie une certaine douceur de vivre, le temps se met au ralenti pour vous laisser profiter de tout ce que ce qu’elle a de meilleur. Les paysages sont beaux, la météo est clémente, les italiens sont sympathiques et la gastronomie est inoubliable. Dans cette symphonie d’odeurs et de couleurs, tous les ingrédients sont là pour vous faire passer un merveilleux voyage.

Nous devions commencer par les Dolomites, mais la pluie nous en a empêché, nous avons donc fait le circuit que nous avions prévu mais à l’envers. Un conseil si vous désirez faire une semaine de randonnée dans les Dolomites, vérifiez toujours la météo avant de partir. Même si celles-ci se situent en Italie, il ne faut pas oublier qu’il s’agit du nord du pays…

Venise : les immanquables et les découvertes

Venise a donc été la première étape « officielle » de notre voyage. Ville des amoureux, des pigeons et des touristes, elle n’en est pas moins superbe. Les différentes rues, ruelles, canaux que vous emprunterez, vous feront vraiment comprendre que vous êtes dans une des plus belles ville d’Europe.  Oui il y a beaucoup de touristes (après tout, vous en êtes un vous aussi), mais en vous éloignant de quelques dizaines de mètres du centre, vous trouverez une cité de Doges rayonnantes et confidentielles, prête à vous accueillir et à vous offrir ce qu’elle a de plus beau. Nous avons logé dans le camping Venezia, idéalement situé, avec une ligne de bus qui passe à proximité, cela vous offre la possibilité de vous rendre à Venise en transport en commun. Le premier jour, nous nous sommes balladés dans les quartiers de Santa Croce, San Polo, San Marco et Dorsoduro avec les immanquables ; la place Saint Marc, le palais des Doges, la basilique Saint Marc avec ses coupoles byzantines, ses briques revêtues de marbre et ses belles mosaiques. L’attente pour visiter la basilique dépasse rarement plus de 15 min, si vous avez un sac à dos il vous sera demandé de le porter à la consigne (qui se situe à deux pas de là), la première heure est gratuite. Pour rentrer dans la basilique, vous devez être habillé décemment (épaules et genoux couverts), si vous n’y avez pas pensé, on vous permet d’acheter à l’entrée un genre de drap immonde que vous pourrez utiliser pour couvrir les endroits qui doivent être cachés. L’entrée est gratuite mais si vous désirez grimper quelques marches pour avoir une autre vue sur la place Saint Marc, il faudra vous acquitter d’une petite somme (plus ou moins 5 euros).

En fin de journée, nous avons fait quelques belles découvertes dans le quartier Dorsoduro, la lumière s’adoucissait dévoilant le côté enchanteur de Venise. Le lendemain nous avons continué notre flânerie dans Venise en passant par le marché du Rialto et nous avons terminé la journée à la Punta della Dogane, celle-ci offre une autre vue sur la place Saint Marc et son campanile.

Venise est assez grande, le conseil que je pourrais vous donner et de repérer à l’avance les endroits que vous désirez visiter tout en laissant place à l’improvisation en vous perdant dans la ville, les belles découvertes seront au rendez-vous !

12036971_10206953481409534_2572714291779028624_n

12042689_10206953482609564_6893172211972478986_n

12039433_10206953482329557_633066419323643430_n

11227903_10206953483209579_9204621682995403629_n

12065477_10206953484929622_289774601019535297_n

12065767_10206953485289631_5400799855095012704_n

 

 Un aperçu de la Toscane et une journée à Florence

Le temps s’annonçait pluvieux et nous sommes partis du côté de la Toscane, pour trouver un peu de soleil  mais surtout pour faire quelques marches dans l’arrière pays et visiter la belle Florence. Nous avions sélectionné le camping Mugello Verde à San Pietro comme point de départ. Une nouvelle fois, très bien situé et son restaurant vous propose des plats originaux et délicieux !  Dans cette région, une multitude d’activités sont possibles. Vous avez la possibilité de faire quelques randonnées (renseignez-vous à l’office du tourisme, ils pourront vous donner une carte répertoriant plusieurs sentiers de la région), il y a également un lac magnifique à proximité, il s’agit du lago di Bilancino, dans lequel vous pouvez vous baigner ou même pêcher (moyennant permis de pêche obligatoire et pensez-y car  les contrôles sont fréquents…). Quant à Florence, elle vous en mettra plein la vue, vous pouvez passer à la Galleria dell’Accademia (entrée 23 euros par personne) pour dire bonjour au David de Michel Angelo, partir vers la cathédrale Santa Maria et admirer sa belle façade faite de marbre coloré. Le campanile Giotto est juste à coté, vous pouvez grimper les 414 marches qui vous mèneront vers une magnifique vue sur Florence.  Si vous comptez visiter la cathédrale et le campanile, pensez à acheter un ticket combiné qui vous permet d’avoir accès au baptistère, à la coupole de la cathédrale, à la crypte et au campanile (s’achète sur place pour 10 euros par personne). Par la suite, vous pouvez vous balader vers le Ponte Vecchio, ce pont en pierre fut construit en 1345, il était recouvert de boutiques et a gardé cette caractéristique jusque maintenant. Au départ, il s’agissait surtout de poissoneries et/ou boucheries mais  vers 1593 on n’y autorisa plus que les arts nobles car un certain François 1er était incommodé par les effluves qui provenaient des différentes échoppes. Il y a bien sûr une multitude de choses à faire à Florence et une journée n’est pas suffisante pour toutes les découvrir, cette ville est une oeuvre d’art à ciel ouvert. A ce propos, connaissez-vous le syndrome de Stendhal ? Il est également appelé « syndrome de Florence », il apparait auprès de certains voyageurs qui sont exposés à une surcharge d’oeuvre d’art, si vous avez des accélérations du rythme cardiaque, des vertiges, des suffocations ou même des hallucinations, c’est peut-être que vous en souffrez… . Mais rassurez vous, on peut sérieusement douter de l’existence d’un tel syndrome, d’ailleurs la fatigue et le stress avec l’enchainement des visites sans oublier  la foule seraient plus à l’origine d’un quelconque évanouissement…

12049667_10206953490889771_2660860216895019059_n

12032030_10206953487529687_6276405733895187868_n

12042689_10206953488729717_1798010831041094728_n

12063824_10206953488489711_6406540574160676720_n

1902016_10206953486089651_1143185637771885572_n

11181819_10206953489729742_4879516665635417438_n

12063443_10206953488369708_5410509986331350351_n

Les 5 terres, entre terre et mer et une pointe de déception.

Il s’agit de 5 villages ; Monterosso al Mare, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore, ils sont rattachés au parc national des 5 terres. Vous pouvez les visiter de différentes manières, en train, à pied, en voiture ou en bateau, ces différentes options vous donneront des points de vue différents et intéressants sur les villages. Ces derniers sont tous plus colorés les uns que les autres et contrastent à merveille avec le décor naturel environnant. Pour cette partie du voyage, nous avions choisi comme point de départ le village balnéaire de Deiva Marina et le camping Lasfinge. De Deiva Marina, vous pouvez prendre le train en direction des 5 terres sans difficultés. Pour le premier jour, nous avons pris le train jusque Monterosso al Mare et de là nous avons pris le sentier plus escarpé qui menait vers Vernazza. Les vues sur les différents villages sont très belles et le sentier en lui-même est agréable si on oublie la mini portion qui se fait sur la route. Arrivés à Vernazza, nous avons profité du village, c’était également l’occasion de nous baigner dans le petit port du village, pour le retour, nous avons repris le train jusque Deiva Marina.  Le deuxième jour, nous avons pris le train jusque Vernazza et avons pris le sentier côtier pour rejoindre le village de Corniglia. Très agréable, vous aurez une vue magnifique sur Vernazza et Corniglia. Par la suite, nous avons voulu continuer par le sentier côtier jusque Manarola mais celui-ci était fermé,nous avons donc pris le train jusque Manarola, très beau village également. Une très belle route rejoint Manarola à Riomagiorre, il s’agit du sentier des amoureux, mais celui-ci était également fermé. (Dommage, il parait que ce sentier est magnifique ! Il devrait ouvrir à nouveau en 2017). Cette deuxième journée de visite fut donc un mélange d’émerveillement et de déception. Cependant, si vous voulez rejoindre les différents villages à pied, il existe des sentiers alternatifs (comme celui que nous avons pris le premier jour, plus escarpés, nécessitant de bonnes chaussures de marches mais qui vous donneront des points de vue inoubliables !) Vous trouverez ici, une carte, reprenant les différents sentiers, pour rappel, le sentier n°2 reliant Corniglia – Manarola et Riomaggiore est fermé mais vous constaterez qu’il existe plein d’alternatives.

Pour information, les sentiers côtiers sont normalement payants, comptez 7,50 euros par adulte pour une journée  et 14,50 euros pour deux jours.

11231151_10206953493129827_136327481668128299_n
Vernazza
12047147_10206953494849870_4651389890000690743_n
Vernazza
11218824_10206953495489886_4914318642716487720_n[1]
Manarola

 Retour vers les Dolomites et randonnée du côté d’ Auronzo Di Cadore

Partir sans avoir fait quelques randonnées en montagne était pour nous impensable. Après les 5 terres, cap sur les Dolomites avec un arrêt dans le très beau village d’Auzonro Di Cadore. Nous avons logé dans le camping Europa, super sympa, bien situé avec de chouettes emplacements. Les Dolomites sont généreuses pour qui aime le sport ou la tranquillité,  elles offrent également  des paysages grandioses ! Nous avons fait 3 jours de randonnée avec entre autre les célèbres Tre Cime. Ces différentes randonnées feront l’objet d’un article prochainement avec une carte détaillée des sentiers empruntés. Si vous passez par Auronzo Di Cadore, faites une halte dans le restaurant Bombassei, il s’agit d’une ferme qui propose quelques plats avec des ingrédients maison. N’hésitez pas à goûter aux « Canaderli fromaggio e spinaci fatti in casa » ou encore aux « Casunziei ripieni di spinaci fatti in Casa », un pur régale!

12038382_10206953495969898_2068443083620857808_n[1]

 

Ce voyage nous en a mis une nouvelle fois plein les yeux ! N’hésitez pas à découvrir les charmes de ce magnifique pays. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires je me ferai un plaisir de vous répondre !

Publié par

Passionée de voyages et amoureuse de notre planète, curieuse de nature et adepte de découvertes. Grande bavarde qui aime aborder une multitude de sujets. J'aime écrire sur tout ce qui m'entoure et vous donner des envies de voyage et des informations, je l'éspère, utiles.

7 thoughts on “Voyage en Italie : la dolce vita garantie !

  1. Bonjour,
    J’ai trouvé le lien vers votre blog sur le routard, votre carnet de route correspond au voyage que j’aimerai faire, en tout cas il me donne vraiment envie ! J’en suis qu’au début de mon organisation, nous souhaitons partir au printemps, si vous me le permettez je reviendrais vous poser des questions !

    J'aime

  2. Bonsoir,
    Je suis à la recherche du meilleur lieu où loger dans les dolomites (Auzonro Di Cadore, Cortina d’Ampezzo…?)pour accéder facilement aux principales randos… vos indiquez que vous ferez prochainement un article à ce sujet donc je peux attendre un peu si il le faut ! On veut faire le Tre Cime, il y a aussi le Tour des Cinque Torri… bref on hésite !

    On prévoit donc un circuit un peu comme le votre, dans l’idéal, sur la papier ça donne : arrivée à l’aéroport de Venise, on prend la direction des dolomites ( 2 à 3 jours) retour à Venise (2 jour) puis on traverse vers la côte ouest en passant par Florence, une escale à Pise et rando dans les cinque terres (3 jours), certains sentiers devraient ré-ouvrir en avril, on croise les doigts, puis le Lac Majeur et retour aéroport à Milan.

    Vous vous êtes déplacé en voiture ou en train ?

    Merci pour votre aide,

    Amélie

    J'aime

    1. Bonjour Amélie,
      Nous avons logé dans le camping Europa à Auronzo Di Cadore durant tout notre séjour dans les dolomites. Nous étions à plus ou moins 20 minute de route des Tre Cime . Sur place vous avez un parking payant et assez cher donc si ça ne vous dérange pas de marcher un peu plus je vous conseille de vous arrêter aux alentours du lac de Misurina. Il y a également quelques randonnées possibles aux alentours de ce lac, j’en parlerai dans le prochain article. Si vous pensez à Cortina d’Ampezzo pour le logement, je pense qu’il y a aussi beaucoup de randonnées aux alentours mais les campings sont rapidement pris d’assaut donc n’hésitez pas à réserver un emplacement à l’avance si vous désirez aller de ce côté. Je pense que les Dolomites valent au moins 3 jours voir plus si c’est possible pour vous car il y a vraiment énormément de choses à faire et à voir. Je croise également les doigts pour vous concernant les sentiers des cinque terres, pourriez-vous me dire ceux qui devraient ré-ouvrir ? Nous nous sommes déplacés en voiture et nous avons fait la route de Belgique en passant par l’Allemagne et l’Autriche.
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions et je vais essayer d’écrire le plus rapidement possible l’article concernant les randonnées dans les Dolomites.
      Belle journée,
      Caroline

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s