Road trip en Ecosse : un dépaysement garanti !

scotland

Carnet de route : Edinburgh : 3 jours -> Glamis : 1 jour -> Inverness : 2 jours -> Ullapool : 3 jours -> Gairloch : 2 jours -> Skye Island : 3 jours -> Fort William, Ben Nevis : 2 jours

L’Ecosse et ses mystères

L’Ecosse est une région de mystère. Ses châteaux hantés, son Loch Ness, ses brumes matinales, ses plats originaux, ses cornemuses et ses hommes en kilt devraient largement vous motiver à la visiter. C’est sans compter sur ses paysages majestueux, ses montagnes magnifiques, ses vaches originales et ses moutons fous qui vous empêchent assez souvent de continuer votre chemin. Un seul et unique point négatif : les midges ! Il s’agit de minuscules mouchettes qui ne vous lâcheront pas d’une semelle surtout lorsque vous cuisinerez ou mangerez à l’extérieur.

Pour ce voyage, nous sommes partis en Aout, nous avons pris la voiture, direction Calais pour prendre un train qui nous conduirait de l’autre côté de la Manche. Le fait de conduire à gauche à notre arrive était déjà totalement dépaysant. Heureusement, on s’adapte vite et il en devient difficile de perdre cette habitude, une fois de retour sur le continent. Nous avons mis plus ou moins 8h pour rejoindre Edinburgh, première étape de ce périple écossais.

Première étape avec Edinburgh

Edinburgh est la capitale de l’Ecosse, la ville a été construite sur des collines volcaniques, elle est dominée par un château que vous pouvez aperçevoir d’un peu partout dans la ville. Les origines de ce site sont très anciennes et quasi méconnues, le château, a un peu plus de 900 ans et a également son lot d’histoires paranormales, ce qui est le cas d’à peu près tous les châteaux en Ecosse… . Cependant, n’oublions pas qu’Edinburgh est reputée pour être la ville la plus hantée d’Ecosse, ce n’est sans doute pas un hasard si J.K. Rowling a commencé à écrire l’histoire d’Harry Potter dans cette ville. Plusieurs tours vous seront proposés pour visiter la ville et connaitre ses histoires sordides mais la ballade vaut déjà à elle seule le détour, le décor est gothique et une atmosphere fantastique est présente à chaque coin de rue. A Edinburgh vous pouvez également visiter le palais d’été de la reine, il s’agit de Holyrood Palace, à faire si vous êtes  fan de la famille royale (mais pas uniquement, la visite reste sympathique et intéressante). Non loin du Holyrood Park, vous pouvez également prendre un peu de hauteur et admirer la ville du haut du Arthur’s seat. Cette colline haute de 251m tient une place importante dans les différentes légendes locales. L’ascension se fait sans grande difficulté et le point de vue vaut le coup d’oeil. Pour vous restaurer, le bistro Larder est l’endroit à ne pas manquer, il s’agit d’une petite épicerie/restaurant qui vous proposera des spécialités écossaises et végétariennes, ils font des sandwichs à tomber par terre et avec des produits locaux. Si vous désirez passer une ou plusieurs nuits non loin de la ville, nous pouvons vous conseiller le camping Mortonhall , surtout agencé pour les caravanes mais très correct pour les campeurs.

Le Glamis Castle et ses fantômes

Par la suite, nous sommes remontés vers Glamis pour visiter le Glamis Castle, certaines légendes tournent autour de ce château, Au XVe siècle, on raconte qu’un inconnu se présenta au château pour jouer aux cartes, le compte Glamis, étant un joueur invétéré, ne résista pas à l’offre et accepta de jouer, cette partie dura des jours et des nuits tant et si bien que le dimanche approchait à grand pas et à cette époque, il était interdit de jouer en ce jour sacré. Un domestique tenta en vain de prévenir son maître mais celui-ci était trop affairé et lui répondit qu’il n’arrêterai pas de jouer, quitte à jouer avec le diable en personne. Vers minuit, l’inconnu emporta l’âme du compte avec lui et cette pièce fut condamnée. Cette dernière existe toujours, mais il est impossible de trouver l’accès, on raconte, qu’en mettant l’oreille à un endroit précis, on peut encore entendre le comte qui joue aux cartes avec le diable… . Il y a également d’autres légendes comme la dame grise ou d’autres spectres torturés qui aiment se ballader dans le château pour vous donner la chaire de poule. Les guides n’hésiteront pas à toutes vous les raconter pour votre plus grand plaisir. Prévoyez plus ou moins 11£ pour la visite qui ne se fait qu’avec un guide.

319317_4084679709357_932421225_n

Allons visiter Nessie

Après cette visite, nous avons été jusque Inverness pour voir le célèbre Loch Ness. Nous n’éspérions qu’une chose ; voir Nessie ! Mais elle n’a pas voulu montrer le bout de son nez ce jour là. Cependant le lac avec sa couleur très foncée peut donner l’impression que le célèbre monstre peut surgir de n’importe où… . Sur place vous pouvez aller visiter les ruines du château d’Urquhart  ou encore le petit musée qui a été créé pour raconter l’histoire de Nessie dans le village de Drumnadrochit. Inverness ne se situe pas très loin et nous avons donc longé dans le camping Bught Park.

530184_4084684189469_1124631455_n

Ullapool pour s’éloigner du monde

Nous avons ensuite pris la route pour Ullapool, il s’agit d’une petite ville située dans les Highlands, qui consitue un point de départ intéressant si vous désirez prendre un bateau pour essayer d’aperçevoir des phoques ou des dauphins. Il s’agit d’une ville très sympa où vous pourrez manger un délicieux fish and chips sur le port tout en regardant Sammy le phoque qui vient faire des petites apparitions dans ce dernier. Il y a également un centre de randonnée qui pourra vous proposer quelques itinéraires. Nous avons logé dans un camping magnifique qui offrait directement une vue sur la mer, très simple mais vraiment très sympa. Il s’agissait du Broomfield Holiday Park .

 

Gairloch et ses plages

Pour continuer notre voyage, nous sommes partis du côté de Gairloch, charmant petit village balnéaire où vous pourrez trouver des plages de sable fin, de jolies petites maisons, aller jusqu’aux plages de Red Point où vous trouverez deux plages de sable rougeâtre et l’occasion d’avoir une belle vue sur l’île de Skye, lorsque vous serez en chemin. Vous pourrez également faire une randonnée sur les sentiers qui vous méneront au Ben Eighe (1010 m), vous trouverez le départ le long du loch Maree. Nous avons logé dans le camping Sands Caravan & Camping, celui-ci est vraiment très sympathique car vous logerez dans les dunes juste derrière la plage, vous aurez donc le privilège (comme pour celui de Ullapool) d’avoir une vue imprenable sur la mer.

L’île de Skye

Parlons à présent de l’île de Skye, merveille de la nature, il s’agit de la plus vaste d’Ecosse. Un de ses surnoms gaélique est  « Eilean a’ Cheò » , ça se prononce « Hélène a chaud » à peu de chose près et cela signifie « la terre des brumes ». Ce surnom a sûrement été donné par quelqu’un qui avait expérimenté l’île en long en large et en travers car le soleil n’est jamais présent très longtemps. Cependant, que cela ne vous arrête pas, l’île de Skye est majestueuse, il s’agit d’un endroit qui vous fait même oublier la pluie, quand celle-ci s’invite. Les paysages sont à couper le souffle, vraiment.  Nous avons tout d’abord commencé par le sud-ouest de l’île et avons basé notre campement dans le camping de Glenbrittle, comptez plus ou moins 6£ par personne. Il est situé entre mer et montagne et est un très bon point de départ pour faire une randonnée vers les Cuillins, il s’agit d’un massif montagneux qui constitue l’un des plus beaux paysages de l’île de Skye de par sa couleur sombre. Il s’agit d’un décor à la fois majestueux et mélancolique. Du camping, vous pouvez faire des randonnées le long de la mer et aller gratouiller le menton de quelques moutons (s’ils se laissent faire, bien entendu) ou partir faire une randonnée avec plus de dénivelé qui vous aménera à « une piscine » magnifique. Il est préférable de faire cette randonnée par temps claire pour pouvoir admirer tout ses reflets, mais que le temps de nous empêche pas de faire cette randonnée car le jeu en vaut la chandelle ! Prévoyez juste de bons vêtements de pluie, bah oui, on reste en Ecosse quand même… . Cette région étant celle des whiskies, je ne peux que que vous recommander d’aller faire un petit tour à la Talisker Distillery à Carbost (pointe sud de l’île), comptez plus ou moins 5£ pour la visite. Vous commencerez fort avec une petite dégustation du breuvage, élaboré à partir d’un single malt fumé à la tourbe, avant qu’un écossais du cru vous emmène faire le tour de la distillerie. Après toutes ces aventures, nous sommes partis du côté de Portree, il s’agit de la capitale de l’île, un joli petit port et de belles petites maisons dans des tons pastels.

 

Le château d’Eilean Donan

Il était temps de revenir sur le continent, pour découvrir de nouvelles choses et tenter de saisir toute la beauté de l’Ecosse. Nous avons été du côté du village de Dornie pour apprécier le très beau château d’Eilean Donan, il s’agit certainement de l’un des plus photographiés d’Ecosse. Comptez plus ou moins 5,50£ par personne, il est situé sur un îlot, uniquement accessible par un pont de pierre. On dit qu’il serait hanté par un soldat espagnol, tué durant le siège du château en 1719 mais rien de bien exceptionnel niveau histoire de fantômes et/ou revenants. En ce qui concerne son histoire, en temps que telle, celle-ci est très riche et je vous invite à consulter cette page pour en savoir plus ou meme pour programmer votre visite. On peut aisément comprendre pourquoi la château s’enorgueillit du titre de plus beau château d’Ecosse, il est également romantique à souhait.

540395_4084718070316_1954349112_n-001

Le sommet du Ben Nevis

Attaquons à présent le Ben Nevis, monstre sacré pour les écossais, il mesure 1344m, la route qui mène à son sommet est longue de 16km et quant à la ballade, elle dure plus ou moins 7h.  Il s’agit d’un lieu de pèlerinage pour pas mal d’écossais, normal, il s’agit du sommet du Royaume-Uni. Il n’y a pas de grandes difficultés à mentionner, retenez juste que les conditions atmosphériques sont équivalentes à celles que l’on peut retrouver en haute montagne, prévoyez donc un gros gilet car il fait plus ou moins 8° en moins au sommet. Vous aurez également et très certainement la tête dans les nuages, même si parfois, le soleil fait une apparition, faisant apparaître le côté vertigineux de l’ascension. Nous avons logé dans le Glen Nevis Caravan & Camping Park, situé en bas du Ben Nevis. Très correct dans un environnement verdoyant et avec vue sur les montagnes.

Après ce challenge, il était temps pour nous de repartir vers notre plat pays. Retenons que l’Ecosse se fera idéalement en 3 semaines, voir plus, étant donné la multitude de choses à voir et à découvrir. Il s’agit d’une région tellement magnifique, que même la pluie n’enlève rien à son charme. Que celle-ci ne vous rebute pas d’ailleurs, sur la durée de notre séjour ( 15 jours) il n’a pas plu énormément, vous verrez que souvent, lorsqu’il y a une averse, celle-ci ne dure pas très longtemps et fait vite place au soleil. Je ne peux que vous encourager à découvrir cette région et vous assurez que vous ne le regretterez pas !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire, ce sera un plaisir d’y répondre.

Bon voyage !

550988_4084682509427_1243031190_n

 

Publié par

Passionée de voyages et amoureuse de notre planète, curieuse de nature et adepte de découvertes. Grande bavarde qui aime aborder une multitude de sujets. J'aime écrire sur tout ce qui m'entoure et vous donner des envies de voyage et des informations, je l'éspère, utiles.

10 thoughts on “Road trip en Ecosse : un dépaysement garanti !

  1. Salut Caroline,

    Super article ! J’ai vécu un an en Écosse il y a quelques années et ai fait par la suite deux autres voyages dans ce pays magnifique ! Je crois que l’ile de Skye a été l’apogée de mes découvertes ! Et puis l’Ecosse à ce p’tit quelque chose qui fait qu’on a envie d’y retourner encore et encore… D’ailleurs si l’envie t’en prend tu devrais aller faire un tour à Stirling, connue pour la bataille du pont de cette ville menée entre autre par LA figure nationale : William Wallace (on se souvient toutes de Mel Gibson dans Braveheart ^^)
    En tout cas bravo pour ce super périple et merci pour le partage de cette belle aventure 🙂

    @+

    J'aime

    1. Salut Marie-Claire,

      Un an en Ecosse? Le rêve! Tu as pu voir ce pays sous toutes ses coutures, ça devait être top! Oui c’est vrai l’Ecosse rend accro et j’espère y retourner prochainement, il y a tant à découvrir… en tout cas je suivrai ton conseil et j’irai faire un tour à Stirling et merci beaucoup pour ton commentaire 😀

      Aimé par 1 personne

  2. Super article ! Vous avez fait un super itineraire ! Genial aussi l’ascencion du Ben Nevis. Malheureusement nous n’ avons pas pu la faire car nous y etions en decembre et les conditions n’etaient vraiment pas bonnes, trop de neige. Bonne continuation !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s